Activités scolaires
L'Escargot Voyageur > Activités scolaires > Cycles 1, 2 et 3 > Découverte des petites bêtes de l'eau

Cycles 1, 2 et 3 - A la découverte des petites bêtes de l'eau

A la découverte des petites bêtes de l'eauA la découverte des petites bêtes de l’eau (Insectes, crustacés, batraciens, annélides ...) La recherche et la capture des différents êtres vivants qui peuplent les ruisseaux, les mares ou les rives des étangs est toujours un moment riche ou les élèves s’investissent généralement beaucoup.

Cette séquence est adaptable à tous les cycles. Cependant le choix du lieu est déterminent pour les plus petits (cycle 1). En effet, ils doivent pouvoir se déplacer et agir en toute sécurité.
Cette activité peut faire l’objet de nombreuses séquences par la suite exploitables en classe, tant le champ des apprentissages est vaste.

Publics : Cycles 1, 2 & 3

Objectifs opérationnels

 

Déroulement de la séquence

  • Découverte du lieu et énonciation des règles de sécurité liées aux déplacements au bord de l’eau.
  • Présentation du matériel de prélèvement (épuisettes, tamis...) et des consignes d’utilisation.
  • Répartition des élèves, distribution du matériel aux petits groupes de recherche (par 2 ou 3) et répartition des groupes sur des secteurs d’étude et début de la séance de pêche (toute la classe ou en 2 groupes suivant l'effectif puis constitution de binômes).
  • Opération de prélèvement de faune et tri au fur et à mesure dans différents récipients.
  • Observation et identification des espèces prélevées avec le cas échéant constitution d’un fichier sur la petite faune des milieux aquatiques.
  • Remise des animaux dans leur milieu, nettoyage et rangement du matériel.

 

Matériel : Epuisettes, tamis, aquarium, pots-loupes, loupes binoculaires, guides d’identification,...
Durée : Une journée complète (le matin sur le terrain, l’après midi en classe)

En pratique ! La quantité d’espèces trouvées est en lien directe avec la diversité d’habitats du site et la période de l’année. Concernant les cours d’eau, l’activité est bien sûr tributaire du niveau des eaux
Pour optimiser la séance et comprendre d’avantage l’évolution des différents stades larvaires des macros invertébrés collectés, il est assez judicieux de mettre en place 3 sorties sur l’année scolaire (automne, hiver et printemps).